Secteur économique : Baisse de la croissance à 1,6% en 2017

Source : algerieeco
0 De : Imene A Du :

Les comptes nationaux du quatrième trimestre 2017 font ressortir un ralentissement de la croissance économique. Ainsi, la croissance est évaluée à 0,6% au quatrième trimestre 2017 contre 3,8% durant la même période de l’année 2016, selon l’ONS. A ce titre, il faut noter la forte baisse enregistrée dans le secteur des hydrocarbures (-9,2%) et l’accroissement modéré des activités agricoles de 0,3%.La croissance économique annuelle pour 2017 telle que résultant des quatre trimestres de l’année 2017 s’établit à 1,6 % contre 3,3% en 2016.En outre, la croissance hors hydrocarbures au quatrième trimestre 2017 est évaluée à 3,1%. Elle est essentiellement tirée par les activités de Bâtiment et Travaux Publics et Hydraulique (BTPH) et du commerce qui connaissent respectivement des taux d’accroissement de 7,0% et 4,8%.En valeurs courantes, et selon la même source, le PIB du 4ème trimestre 2017 connait une croissance de 6,8% au lieu 7,8% pour la même période de l’année 2016. Le déflateur du PIB au 4èmetrimestre 2017 est en augmentation passant d’un accroissement de 3,9% au 4ème trimestre 2016 à 6,2% au 4ème trimestre 2017.L’ONS révèle aussi que le quatrième trimestre 2017 est marqué par une légère croissance de l’activité agricole de l’ordre de 0,3% au lieu d’une baisse de 4,0% durant la même période de l’année 2016. Pour l’année 2017, le secteur agricole connait une croissance évaluée à 1,2 % contre 1,8% en 2016. Après la forte croissance de 14,8% du quatrième trimestre de l’année 2016, le secteur des hydrocarbures a enregistré une baisse en volume de 9,2% durant la même période en 2017.Cette décroissance s’explique par la baisse de l’activité du pétrole et condensat de 18,9% au lieu d’une hausse de 39,1% une année auparavant. L’année 2017 se caractérise par une baisse de la croissance de la valeur ajoutée des hydrocarbures de 3,0% contre une hausse de 7,7 % en 2016.Quant au secteur industriel, au 4ème trimestre 2017, il  a affiché une augmentation de 6,0% au lieu de 4,6% durant la même période de l’année précédente. Ce résultat est le fait de l’accroissement des valeurs ajoutées des activités (eau et énergie, ISMME, Matériaux de construction et industries agro-alimentaires). Le volume de la valeur ajoutée du BTPH a progressé de 7,0% au quatrième trimestre de l’année 2017 au lieu 4,1% pendant la même période de l’année précédente.Le secteur des services et travaux publics pétroliers est pour sa part caractérisé par un léger ralentissement de son rythme de croissance passant ainsi de 2,0% de croissance au quatrième trimestre de l’année 2016 à 1,2% durant le quatrième trimestre de l’année 2017.

Lire de la source